( 10 octobre, 2012 )

ART et société de consommation

 

A partir des années 50, certains pays se développent, se modernisent rapidement et leur population s’enrichit de plus en plus. Cette forte croissance économique ainsi que les progrès techniques qui l’accompagnent, permettent la production de biens et de services en masse. Un nouveau mode de vie , plus urbain et tourné vers les loisirs s’impose. Ce mode de vie ,dont le modèle est très vite américain, marque la naissance de ce que les éART et société de consommation dans sujets consommation-31-256x300conomistes et les sociologues appellent « la Société de consommation ».

Pour répondre à une demande grandissante, il faut trouver de nouveaux supports (affiche de publicité, télévision,…) pour diffuser ses idées ou ses œuvres; la culture, qui se destine alors au plus grand nombre, devient de plus en plus une culture de masse.

Cette  nouvelle société et ses dérives vont  immédiatement faire réagir les artistes. Certains vont s’interroger et poser la question de l’objet et de sa place dans nos vies; d’autres vont ouvertement  critiquer une société de la standardisation de la culture et de la surconsommation.

Les questions que l’on peut se poser sont donc:

→Quelle est la place de l’art dans la société de consommation?

→ Que devient la création dans notre société, dans une société qui consomme en masse?

→Comment les œuvres d’art s’inscrivent-elles dans le dialogue des Arts ? (citations et références d’une œuvre à l’autre, etc.)

 

Objets d’étude:

(latinistes) Fortuna- Reebook-Calgonit-BNP

Les temps modernes

Les congés payés

Self-portrait

 

 

 

Publié dans sujets par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ ART et société de consommation ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|